Le parc en action

Eau


Imprimer cette page

Assurer l'assainissement des eaux usées et pluviales

L’assainissement des eaux usées et pluviales est aujourd’hui une nécessité absolue pour atteindre les objectifs de qualité fixés par la Directive Cadre sur l’Eau. Qu’ils soient en zone d’habitat regroupé sous forme d’assainissement collectif (réseau de collecte, station d’épuration) ou en zone d’habitat dispersé sous forme d’installations d’assainissement non collectif, les ouvrages doivent faire l’objet d’une attention particulière tant lors de la création que lors de l’exploitation et de l’entretien.
De la même façon que pour les eaux usées, l’assainissement des eaux pluviales doit être assuré de la meilleure façon. En effet, ces eaux peuvent aussi bien être chargées en micropolluants (hydrocarbures, etc.) qu’en macro-déchets (débris présents au sol, etc.) et ont un impact important sur la qualité de la ressource lors d’épisodes pluvieux intenses ou prolongés.

Le Parc a mis en place les actions suivantes :
- Appui aux gestionnaires (collectivités, exploitants) pour améliorer et fiabiliser les systèmes de collecte et de traitement des effluents ainsi que pour la réalisation des différents schémas directeurs (assainissement et pluvial)
- En privilégiant les démarches collectives ou territoriales, accompagnement des artisans, commerçants, PME, dans l’épuration de leurs rejets polluants (exemple des prédiagnostics environnementaux réalisés par le Parc en partenariat avec les chambres départementales et régionale des métiers et de l’artisanat).
- Conseils aux particuliers et promotion de filières d’assainissement non collectif innovantes, efficaces et basées sur des techniques extensives (phyto-épuration, toilettes sèches,….)
- Conseils aux collectivités dans la définition d’actions pour une gestion intégrée des eaux de tout projet d’aménagement, notamment des Zones d’Aménagement Concerté (ZAC),.
- Promotion de la mise en place de stations d’épuration adaptées aux besoins et économes en énergie et produits chimiques (notamment produits de floculation), répondant aux principes de proximité, de rusticité de la filière de traitement (adéquation besoin/coût/performance) et respectant les objectifs de qualité du milieu récepteur.
- Réalisation d’une étude pour la mise en place d’une filière d’assainissement non collectif exemplaire à la maison du Parc. L’installation permettra un traitement optimal des eaux par un procédé de phytoépuration, et un parcours pédagogique sera créé de façon à expliquer son fonctionnement au public.


  • Twitter (nouvelle fenêtre)