• Retour accueil >
  • Actualités >
  • Guide Au fil des patrimoines Le Trait - Yainville

Actualités

Guide Au fil des patrimoines Le Trait - Yainville


Imprimer cette page

Cinquième tome consacré à Le trait et Yainville

Après Yvetot en 2013, Petiville, Saint-Maurice-d'Etelan et Norville en 2014, Allouville-Bellefosse et Bois-Himont en 2015 puis Caudebec-en-Caux et Saint-Wandrille-Rançon en 2016, le Parc naturel régional des Boucles de la Seine Normande fait paraître le cinquième volume de la collection « Au fil des patrimoines », consacré, cette fois-ci, au Trait et à Yainville. Cette parution s’inscrit dans les manifestations organisées par la Ville du Trait dans le cadre des ses « 100 ans d’histoire, 1917-2017 ».

Cette publication fait suite à un travail d’inventaire croisé que le Parc mène sur son territoire depuis 2010. Il s’agit d’un projet expérimental qui vise à recenser, étudier, faire connaître et protéger le patrimoine local. La spécificité de cet inventaire est de décloisonner les regards sur les éléments du patrimoine bâti et sur les éléments de paysage auxquels est associée la mémoire orale.
Les inventaires croisés constituent un des axes forts de la politique culturelle du Parc car ils sont des outils efficaces de connaissance du territoire et d’appropriation des habitants de leur propre patrimoine. Grâce à cela, le Parc met en valeur les « trésors cachés » du territoire, c’est-à-dire les éléments du patrimoine de proximité, qu’on ne repère pas d’emblée, mais qui dispersés sur le territoire constituent la richesse de celui-ci. Il peut s’agir de mares, de vergers, d’alignements d’arbres, de constructions en briques et silex ou de maisons à colombages. Les habitants sont au cœur de ce patrimoine puisque ce sont eux qui détiennent les savoir-faire, les gestes et la mémoire de ces éléments de notre quotidien.
En 2017, l’étude s’est portée sur Le Trait et Yainville, en étroite collaboration avec les deux communes et avec la participation scientifique et financière du service Inventaire et Patrimoine de la Région Normandie.
Reflet de ce travail original, ce guide donne à voir un patrimoine méconnu et vous donne quelques clés de compréhension de ce territoire.

Placées dans la continuité de l’axe Seine, Le Trait et Yainville sont deux communes à la morphologie très différentes et pourtant liées par une histoire commune. Adossée au fossé Saint-Philibert, Yainville garde l’empreinte de l’ancien site fortifié. Avant l’ère industrielle, ce petit bourg était ramassé autour de son église du XIe siècle et de sa ferme manoir, toutes deux propriétés de l’abbaye de Jumièges. Implantés depuis le VIIe siècle, les moines ont transformé le territoire en défrichant les abords de la rive droite du fleuve et en aménageant des ports et des passages d’eau pour favoriser le commerce fluvial.

L’amélioration des dessertes fluviales, ferroviaires et routières, entreprise au milieu du XIXe siècle, amorce un nouvel élan pour l’économie locale qui se confirme avec l’implantation des usines en bord de Seine au XXe siècle. La construction de la cité-jardin du Trait, exemplaire sur le plan historique et urbanistique, est née de cette aventure industrielle.
Aujourd’hui, les zones d’activités industrielles côtoient des zones naturelles protégées, tandis que la cité-jardin du Trait déploie son long cordon d’urbanisation en lisière de la forêt domaniale.
Si vous quittez l’artère principale (RD 982), qui traverse la cité-jardin du Trait et rejoint Yainville au bas de la côte Béchère, pour vous aventurer dans les rues étroites et sinueuses, vous découvrirez des cités beaucoup plus pittoresques qu’il n’y paraît, composées d’architectures variées, d’industries et d’espaces de nature.


Edité par le Parc, ce guide de 72 pages est vendu au prix de 7,50 euros dans les points de vente locaux.





  • Twitter (nouvelle fenêtre)