• Retour accueil >
  • Actualités >
  • Le 51° Parc naturel régional est né

Actualités

Le 51° Parc naturel régional est né


Imprimer cette page

Naissance du Parc naturel régional des baronnies provençales.

Jean-Louis Joseph, président de la Fédération des Parcs naturels régionaux de France, a le plaisir d'annoncer la création du Parc naturel régional des Baronnies provençales qui vient d’être classé par le décret du Premier ministre du 26 janvier 2015. Tout le réseau des Parcs salue la naissance de ce 51° Parc naturel régional ! Les Régions Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d’Azur comptent donc actuellement 14 Parcs naturels régionaux au total. Pour Jean-Louis Joseph, président de la Fédération : “Le Parc est avant tout un outil au service du développement des Baronnies provençales sur la base d'un aménagement cohérent et solidaire. La Charte du Parc donne la priorité à une revitalisation économique fondée sur les activités traditionnelles tout en faisant place à l'innovation et en s'ouvrant à des perspectives dans les domaines du tourisme, de l'énergie… Un modèle d'aménagement durable qui rencontre le succès auprès de nombreux territoires qui sollicitent ce label.”


Cette création vient valoriser un paysage vivant de plus : territoire rural montagnard et à la richesse patrimoniale avérée, les Baronnies provençales bénéficient des influences à la fois méditerranéennes et alpines mais surtout d'une biodiversité et de paysages remarquables. Territoire d'exception aux équilibres fragiles, ses ressources naturelles comme ses potentiels agricoles, touristiques et artisanaux sont ses principaux atouts pour l'avenir.

Le Parc se situe pour les deux tiers en Région Rhône-Alpes et pour un tiers en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Ses 6 villes-portes sont : Dieulefit, Grignan, Sisteron, Vaison-la-Romaine, Valreas et Veynes et rassemble 86 communes (52 communes de la Drôme et 34 des Hautes-Alpes) pour une superficie totale de 1560 km² pour 31 164 habitants.
La Ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie a salué le travail —dans la concertation et l’engagement de tous ses acteurs — élus, habitants et techniciens ainsi que le soutien de la Fédération des Parcs dans l’aboutissement de ce classement qui couronne une démarche initiée en 1994. Elle a également souligné la mobilisation du Parc pour la transition énergétique et la croissance verte à travers sa candidature pour l'appel à projet des "territoires à énergie positive".

Les orientations stratégiques de la charte qui engage pour 12 ans les signataires portent 3 ambitions fortes pour ce territoire :
- Fonder l’évolution des Baronnies provençales sur la préservation et la valorisation des différents atouts naturels et humains
- Relocaliser une économie fondée sur l’identité et la valorisation des ressources territoriales
- Concevoir un aménagement cohérent, solidaire et durable des Baronnies provençales.

Sont classés en parc naturel régional, pour une durée de douze ans à compter de la date de publication du présent décret, sous la dénomination de « parc naturel régional des Baronnies provençales » :

1. Dans le département de la Drôme :
En totalité, les territoires des communes de : Arpavon, Aubres, Barret-de-Lioure, Beauvoisin, Bénivay-Ollon, Bésignan, Buis-les-Baronnies, Châteauneuf-de-Bordette, Cornillon-sur-l'Oule, Eygalayes, Eygaliers, La Charce, La Motte-Chalancon, La Roche-sur-le-Buis, La Rochette-du-Buis, Laborel, Lachau, Le Poët-en-Percip, Le Poët-Sigillat, Lemps, Les Pilles, Montauban-sur-l'Ouvèze, Montaulieu, Montbrun-les-Bains, Montferrand-la-Fare, Montguers, Montjoux, Montréal-les-Sources, Nyons, Pelonne, Pierrelongue, Propiac, Reilhanette, Rioms, Rochebrune, Roche-Saint-Secret-Béconne, Roussieux, Sahune, Saint-Auban-sur-l'Ouvèze, Sainte-Euphémie-sur-Ouvèze, Saint-Ferréol-Trente-Pas, Saint-Maurice-sur-Eygues, Saint-May, Valouse, Venterol, Verclause, Villebois-les-Pins, Villeperdrix, Vinsobres.
En partie, les territoires des communes de : Arnayon, Taulignan, Vesc.

2. Dans le département des Hautes-Alpes :
En totalité, les territoires des communes de : Antonaves, Barret-sur-Méouge, Chabestan, Chanousse, Eourres, Etoile-Saint-Cyrice, Eyguians, La Bâtie-Montsaléon, La Piarre, Lagrand, Le Bersac, L'Epine, Méreuil, Montclus, Montrond, Orpierre, Oze, Ribeyret, Ribiers, Rosans, Sainte-Colombe, Saint-Genis, Saint-Pierre-Avez, Saléon, Salérans, Savournon, Serres, Sigottier, Trescléoux.
En partie, les territoires des communes de : Châteauneuf-de-Chabre, Laragne-Montéglin, Lazer, Le Saix, Saint-Auban-d'Oze.

Le réseau des 51 Parcs naturels régionaux couvre aujourd’hui au total plus de 8,7 millions d’hectares, ce qui représente environ 15% de la superficie du territoire français - et constitue ainsi la première infrastructure écologique française.





  • Twitter (nouvelle fenêtre)