Les richesses du parc

Faune


Imprimer cette page

Criquets, grillons et sauterelles

Contrairement à certains insectes au physique disgracieux, les criquets, grillons et autres sauterelles passent plutôt pour des animaux sympathiques. Leurs sauts gigantesques impressionnent les enfants, et les adultes aiment entendre leurs stridulations car elles sont souvent synonymes de chaudes soirées d’été passées au jardin.
Ces animaux font tous partie de la famille des orthoptères. Du grec ortho : droit et ptéron : aile, ces animaux ont ainsi des ailes implantées à angle droit sur leur dos. Les criquets se distinguent des sauterelles par leurs petites antennes, qui chez les sauterelles sont longues et fines. Leur mode de stridulation est également différent. Le criquet émet ce bruit en frottant ses pattes arrière sur ses ailes tandis que la sauterelle frotte ses ailes entre elles. La stridulation la plus puissante est celle du grillon, que l’on peut entendre à plus de 50 mètres, dès le moi de mai, alors que les criquets et sauterelles ne stridulent qu’à partir de juillet. Ce bruit est uniquement émis par les mâles qui cherchent ainsi à attirer les femelles et marquer leur territoire. La stridulation ressemble au bruit de la cigale. Cependant, celle-ci n’a rien à voir avec les orthoptères, elle appartient à la famille des homoptères comme les cochenilles et les pucerons. Leur rôle dans le jardin est très important. Les criquets sont phytophages, c'est-à-dire qu’ils ne mangent uniquement des végétaux alors que les sauterelles sont omnivores, à tendance carnivore. Elles se nourrissent de pucerons, de larves. La grande sauterelle verte (voir photo) très commune chez nous se régale de mouches, chenilles, et larves de doryphore. Donc si vous en voyez une dans votre potager, laissez-là c’est votre meilleure amie !


  • Twitter (nouvelle fenêtre)