Les richesses du parc

Faune


Imprimer cette page

Le hérisson

Comme l’écureuil, le hérisson est un petit mammifère qui attire la sympathie des humains, surtout des plus jeunes. Ce petit animal d’environ 25 centimètres et 1200 grammes pour les plus gros, se balade dans votre jardin à partir de la tombée de la nuit, à la recherche de sa nourriture. Le Hérisson consomme surtout des invertébrés terrestres comme les lombrics, les carabes, les chenilles, les araignées, les limaces, parfois des grenouilles, des lézards, de jeunes rongeurs, des oisillons, des œufs, des cadavres mais aussi des fruits et des champignons.
Assez craintif, il se déplace en moyenne de 3 mètres seulement par minute, de manière hésitante en humant souvent l’air, et en paye malheureusement souvent le prix sur nos routes. En cas de danger, il peut courir d’une traite sur 30 ou 40 mètres. Son déplacement n’est pas très discret, il est alors facile de le repérer. Sa principale protection est ses piquants, environ 6000, dont il dispose et se sert comme rempart en se mettant en boule. Ses principaux prédateurs sont les hiboux, le renard mais surtout le blaireau. Il vit dans les endroits feuillus, affectionne particulièrement les haies où il trouve sa nourriture, et hiberne dans un nid d’herbes et de feuilles. Sa durée de vie moyenne est d’environ 7 ans. C’est au printemps qu’il se reproduit, une seule portée annuelle de 4 à 6 petits. Seule la femelle s’occupe des petits, même si elle les laisse seuls la nuit. C’est un animal assez solitaire qui vit très rarement en groupe, sauf en captivité. Bien sur, il est très sensible aux pesticides utilisés dans les jardins, sa présence est généralement synonyme d’un bon équilibre écologique.


  • Twitter (nouvelle fenêtre)