Les richesses du parc

Faune


Imprimer cette page

Le Miroir

Le Miroir, Heteropterus morpheus, est un papillon de petite taille (16-18mm) avec le dessus brun-noir, légèrement taché de jaune. Le revers de l’aile est très caractéristique avec ses grandes taches blanches entourées de noir, qui évoquent une multitude de miroirs. Il fréquente les landes humides, marécages, tourbières et les bois clairs.
Les adultes volent en une génération de juin à juillet. Les œufs sont pondus sur une graminée et leur incubation dure jusqu’à une vingtaine de jours. La chenille se développe de juillet à mai (avec une hibernation) sur la Molinie bleue (Molinia caerulea).
La répartition du Miroir et morcelée en trois principales aires : du nord de l’Espagne à la moitié occidentale de la France, du nord-ouest de l’Allemagne à l’Est du Benelux, et de l’Europe centrale à la Corée en passant par la Russie et l’Asie.  Le Parc accueille une des dernières populations de la région dans la partie tourbeuse du marais Vernier, la seule pour la vallée de la Seine.
Le Miroir est principalement menacé par la disparition et/ou la dégradation de son habitat.  Les préconisations pour protéger son espace de vie est de maintenir des bois clairs tourbeux avec beaucoup de Molinie bleue par le biais d’un pâturage  extensif.


  • Twitter (nouvelle fenêtre)