Les richesses du Parc

Les paysages


Imprimer cette page

la boucle de Brotonne

La boucle de Brotonne

Essentiellement occupée par la Forêt de Brotonne au relief accidenté, peuplée de hêtres, de chênes, de charmes mais surtout de pins sylvestres, la Boucle de Brotonne laisse la place, lorsque le terrain descend vers la Seine à d’anciennes terrasses alluviales de sablon, puis à un cordon bâti qui surplombe les marais gagnés sur le lit majeur de la Seine par endiguement.


La boucle de Brotonne est un méandre de la Seine qui a sa propre identité. C'est une des boucles les plus ouvertes du territoire du Parc. Son paysage est très orienté par la topographie : un adossement des lieux de vie à l'épaisse forêt de Brotonne et une orientation visuelle vers les coteaux boisés de la rive faisant face. Cet arrière plan paysager est essentiel dans la mesure où il donne de la profondeur à ces paysages et il met en valeur les éléments paysagers se détachant devant lui. Le coeur de la boucle est entièrement boisé et les bords de Seine présentent des structures végétales diversifiées.
Différentes formes d'urbanisation caractérisent ce paysage :
• Un front bâti en bord de Seine, se détachant sur les coteaux boisés,
• Une urbanisation en couronne au centre de la boucle, formant une urbanisation continue le long de la voie de communication
• Enfin les industries implantées au bord de Seine, ce qui leur confère une présence visuelle forte (phénomène de co-visibilité entre les rives) La ville du Trait appartient à cette unité, ainsi que le pont de Brotonne et la route D490 qui relie Yvetot à Bourg-Achard.
La mise en valeur et l'ouverture sur le fleuve des villages en front de Seine, l'implantation de constructions récentes en belvédère, l'étalement de l'habitat sans cohérence avec l'existant sont les facteurs d’évolutions récentes des paysages de cette unité.





  • Twitter (nouvelle fenêtre)