Les richesses du Parc

Les richesses patrimoniales


Imprimer cette page
Les richesses patrimoniales

Le territoire du Parc est complexe à décrire dans son ensemble et se présente tout en nuance. Les diversités géographiques, historiques, naturelles, paysagères, socioculturelles, agricoles, économiques et même urbaines sont une richesse inestimable.

La richesse historique et culturelle s’est construite le long des boucles du fleuve autour des trois grandes abbayes normandes et des nombreux châteaux et manoirs, héritages d’un temps où le parc était un lieu de villégiature pour une population fortunée. L’habitat rural témoigne d’une architecture vernaculaire remarquablement préservée qui marie harmonieusement les ressources naturelles locales : le bois tout d’abord, mais aussi la terre et la brique, la pierre et le chaume. Entre plateau et vallée, ou au détour des boucles, le paysage évolue, mais maintient vivant des formes remarquables telles que les clos masures du pays de Caux, les conihouts de la boucle de Jumièges et de la vallée de la Risle, ou les courtils du Marais Vernier. De cet espace façonné par l’homme sont nés des modes de vie spécifiques et des savoir-faire dont sont issus un artisanat et une industrie dynamiques.



  • Twitter (nouvelle fenêtre)