Le parc en action

Agriculture


Imprimer cette page

Afterres 2050 en Seine Normande, programme nationale pour l'alimentation en région

Devant les préoccupations justifiées face à l’agriculture intensive, le Parc soutient un autre type d’agriculture, locale, respectueuse des ressources et de la santé publique. Un travail global d’accompagnement de la transition alimentaire est engagé sur le territoire.
Recensement des producteurs locaux et des nouveaux modèles de production, travail sur l’approvisionnement local, le Parc s’investit pour l’agriculture et l’alimentation de demain. Une réflexion avec la Métropole Rouen Normandie et la Communauté urbaine Le Havre Seine Métropole a abouti à une vision prospective locale de l’agriculture et de l’alimentation à l’échelle 2050.

Afterres 2050, qu’est-ce que c’est ?
Acronyme d’agriculture alimentation forêt terre, c’est un clin d’oeil au mot anglais « after » (après), avec une référence à l’année 2050, horizon du scénario. C’est une démarche associative, menée par Solagro, qui a mobilisé des scientifiques, des agriculteurs, des acteurs de l’alimentation, de l’agriculture, de l’énergie et du climat et bien sûr les adhérents de Solagro. Prenant en compte des milliers de critères et de données de consommation, ils ont abouti à une prospective chiffrée. Ce n’est pas un scénario alarmiste, c’est un travail qui montre que le changement est réalisable, en particulier pour les agriculteurs qui ont la formidable mission de nourrir l’humanité, mais aussi par chacun en agissant sur son comportement alimentaire, ses achats, ses activités, etc. À titre d’exemple, à l’échelle nationale, Afterres définit une assiette qui contiendra en 2050 un tiers en plus de céréales, de fruits, de légumes, et moins de sucre ! C’est un régime qui s’apparente aux régimes méditerranéens d’aujourd’hui.


Quelle assiette et quelle agriculture sur nos territoires dans 30 ans ?

 

Ci-dessous, téléchargez la synthèse complète du scénario Afterres 2050 en Seine Normande.




  • Twitter (nouvelle fenêtre)