Le parc en action

Culture


Imprimer cette page

Les guides Au fil des patrimoines

Les guides de la collection « Au fil des patrimoines », élaborés à destination du grand public, reprend les thématiques fortes identifiées durant la phase d’inventaire. Ils sont illustrés de photographies et
d’extraits des témoignages oraux recueillis. Conjuguant paysage, patrimoine bâti et mémoire orale,
ces guides invitent le lecteur à arpenter le territoire du Parc, à la rencontre de ses trésors, tout en
donnant à voir un patrimoine méconnu dont ils livrent les principales clés de compréhension.
Edités par  le Parc,  les  différents  numéros  de  ce  guide  sont  vendus  au  prix  de  7,50 euros dans  les
points de vente locaux ainsi qu’à l’accueil de la Maison du Parc.


Septième tome consacré Arelaune-en-Seine, Notre-Dame-de-Bliquetuit, Vatteville-la-Rue

 

Guide Fil des Patrimoines Arelaune_texte

 

     Ces trois communes épousent les contours du
     méandre au sein duquel le massif de Brotonne,
     ancienne forêt royale, est enchâssé. La combinaison
    du couvert forestier et du passage de la Seine, qui
    retiennent les brumes matinales sur la vallée, fait de
    cette boucle un espace de transition entre le plateau
    du Roumois, au sud et le rebord du pays de Caux, au
    nord.

    Cette rive convexe, couramment qualifiée de 
    «presqu’île », est un territoire singulier qui occupe
    une place à part entière, entre les boucles de la Seine
    situéesen aval de Rouen, à l’est, et les paysages de
    l’estuaire, à l’ouest.
    
    96 pages  
    
  
     Accéder à l'application

 


Sixième tome consacré à Barneville-sur-Seine, Le Landin, Honguemare-Guenouville
guide Barneville

 

Ces trois communes imbriquées forment un
territoire original, placé entre la vallée de la Seine et le plateau du Roumois. Le Landin et Barneville-sur-Seine sont reliées par la Seine, depuis le chemin de halage jusqu’au haut des côtes, d’où se dégagent des panoramas d’exception.

Honguemare-Guenouville – composé de deux
paroisses réunies au milieu du XIXe siècle – vient s’encastrer entre elles comme la pièce d’un puzzle. 

72 pages

 

Accéder à l'application


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Cinquième tome consacré à Le Trait, Yainville
guide le trait yainville

Placées dans la continuité de l’axe Seine, à 30 km en aval de Rouen, Le Trait et Yainville sont deux communes à la morphologie très différentes et pourtant liées par une histoire commune. Adossée au fossé Saint-Philibert, Yainville garde l’empreinte de l’ancien site fortifié. Avant l’ère industrielle, ce petit bourg était ramassé autour de son église du XIe siècle et de sa ferme manoir, toutes deux propriétés de l’abbaye de Jumièges.

Implantés depuis le VIIe siècle, les moines ont
transformé le territoire en défrichant les abords
de la rive droite du fleuve et en aménageant des ports et des passages d’eau pour favoriser le commerce fluvial.
L’amélioration des dessertes fluviales, ferroviaires et routières, entreprise au milieu du XIXe siècle, amorce un nouvel élan pour l’économie locale qui se confirme avec l’implantation d’usines au XXe siècle. La construction de la cité-jardin du Trait, exemplaire sur le plan historique et urbanistique, est née de cette aventure industrielle.

72 pages

Accéder à l'application
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Quatrième tome consacré à Caudebec-en-Caux et Saint-Wandrille-Rançon
couv Caudebec St Wandrille

À la fois semblables et différentes, Caudebec-en-Caux et Saint-Wandrille-Rançon sont unies par leur débouché sur la Seine. Formant une commune nouvelle avec Villequier, le lien
fort qu’elles ont développé au fil des siècles avec le fleuve a donné son nom à Rives-en-Seine.
La fondation de l’abbaye de Fontenelle au VIIe siècle fait de Saint-Wandrille un centre spirituel et intellectuel important, au cœur d’une vallée de la Seine riche d’établissements monastiques prestigieux.
La forêt du Trait-Maulévrier, les rivières et les fonds de vallée, les marais, les coteaux et le plateau de Caux créent un écrin exceptionnel d’où émergent bourgs et hameaux. Au carrefour d’axes de communication routiers et fluviaux, Caudebec-en-Caux est depuis l’Antiquité un pôle attractif pour les  commerçants, les artisans, les voyageurs et les industriels.

72 pages

Accéder à l'application
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Troisième tome consacré à Allouville-Bellefosse, Bois-Himont
guide_patri_allouville_bois himont

Allouville-Bellefosse et Bois-Himont sont unies par un destin commun au pays des clos-masures. Si la disproportion entre les deux communes paraît importante en termes de superficie, Bois- Himont peut se prévaloir de posséder sur ses terres un château  surnommé le « Petit Versailles » et une chapelle dédiée à Saint-Guillaume du
Désert.

Le bourg d’Allouville est réputé pour la vitalité de ses commerces. Outre son chêne millénaire, d’autres curiosités attendent le visiteur qui pourra être surpris d’apprendre que le colonisateur des Antilles françaises, Pierre Belain d’Esnambuc, est né en 1585 au manoir de Quenouville.
Ces communes recèlent encore de nombreux
trésors disséminés dans leurs hameaux :
patrimoine végétal remarquable, manoirs de la
Renaissance, châteaux et maisons de maître,
cours plantées et bâti agricole traditionnel,
commerces et lieux de pèlerinage...

72 pages
 

 

 


Deuxième tome consacré à Petiville, Saint-Maurice d Etelan et Norville

invent_croise_norville

Retardée  par  la  sortie  des  écoliers  norvillais, traversant  les  cultures  saint-mauriçaises  puis longeant la terre petivillaise, la départementale 81 reliant  Villequier  la  poétique  à  Notre-Dame-de-Gravenchon  l’industrieuse  ne  s’arrête  pas ;  elle indique tout au plus un château de la Renaissance.
 
Il faut la quitter, s’engager sur cette route qui unit trois  villages  aux  identités  propres  et  s’immiscer dans  les  rues  adjacentes  pour  découvrir  une myriade  de  hameaux  aux  noms  évocateurs  et contempler les paysages offerts, depuis le haut du Pays de Caux jusqu’aux bords de la Seine.
L’harmonie qui règne à Norville, Petiville et Saint-Maurice-d’Ételan est palpable mais s’appréhende lentement, tant la beauté est diffuse. Elle naît d’un patrimoine  sans  artifice,  de  bâtiments  et  de paysages  issus  de  la  commodité  et  dont  la simplicité est la vertu. 

52 pages

 

 


Premier tome consacré à la Ville d Yvetot

invent_guide_yvetot

Yvetot est riche d’un patrimoine singulier, à la fois rural, urbain et industriel où ville et campagne restent intimement mêlées. Yvetot accueille pareillement les producteurs sur son marché, les actifs employés à Rouen ou au Havre, sur les quais de sa gare et les salariés dans ses commerces et entreprises.

Le guide d’Yvetot, réalisé par le Parc des Boucles de la Seine Normande, avec la collaboration de la Ville, est le premier exemplaire de la série « Au fil des patrimoines » consacrée aux communes faisant l’objet d’un Inventaire croisé du patrimoine.

40 pages

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




  • Twitter (nouvelle fenêtre)