Sur la voie de la liberté, à vélo

En cette année du 80e anniversaire de la Libération, le Parc vous plonge au cœur de cette histoire bouleversante, à vélo entre deux communes symboles de la Reconstruction, La Mailleraye-sur-Seine et Caudebec-en-Caux. Toutes deux ont payé un lourd tribu pendant la Seconde Guerre mondiale. Dans la nuit du 9 au 10 juin, le centre historique de la « Perle du val de Seine », composé de maisons à colombages, part en fumée dans un incendie déclenché par les bombardements allemands. Le feu s’est propagé comme une traînée de poudre en raison des voitures des habitants, réservoirs pleins, prêtes à partir en exode. 4 ans plus tard, entre le 13 et le 27 août 1944 à La Mailleraye-sur-Seine, les bombardements alliés s’abattent sur la ville pour retarder la débâcle allemande. Ces deux villes ont été détruites à 80 % et décorées de la Croix de guerre.

À l’occasion du week-end anniversaire organisé par la commune de Rives-en-Seine, Gaëlle Pottier, en charge des inventaires croisés des patrimoines au Parc, vous invite à enfourcher vos vélos sur les traces de cette histoire. En prenant le bac piéton exceptionnellement remis en service pour l’occasion, vous franchirez la Seine pour découvrir les îlots de la Reconstruction de La Mailleraye-sur-Seine avant de revenir vers Caudebec-en-Caux et découvrir ce centre-ville reconstruit et récemment labellisé « Patrimoine normand de la Reconstruction ». Frédéric Marchais, auteur du récent livre « Reconstruire Caudebec, 1940-1962 », publié par les Cartophiles Caudebequais, sera présent.

Prévoir son vélo. Les inscriptions ouvriront prochainement.

Vente de billets en ligne

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×