Inventaires croisés des patrimoines

Les axes de travail sur la connaissance des patrimoines du territoire s’inscrivent dans la mission de recherche de l’Ethnothèque, Musée des Boucles de la Seine Normande. Ils participent à l’étude des collections ethnographiques.

L’inventaire du patrimoine bâti est une mission historique du Parc, qui a commencé dans les années 1970. A partir de 2010, cet inventaire intègre de nouvelles composantes, que l’on croise, afin d’aboutir à une vision globale et vivante du territoire. Il s’agit de recenser, étudier, faire connaitre et protéger les éléments relevant du patrimoine bâti, du paysage et de la mémoire orale. Grâce à cette action, le Parc souhaite mettre en valeur les « trésors cachés » du territoire, c’est-à-dire les  éléments  patrimoniaux qu’on ne repère pas d’emblée, mais qui, dispersés sur le territoire, constituent la richesse de celui-ci. Il peut s’agir de mares, de vergers, d’alignement d’arbres têtards, aussi bien que de murs en briques et silex, d’une longère en colombages ou d’une maison de bourg en brique et des savoir-faire et histoires qui y sont liés. 

Le travail d’inventaire du bâti s’effectue en partenariat technique, scientifique et financier avec la région Normandie. Le Parc contribue ainsi à alimenter la plateforme régionale GERTRUDE en créant ou en actualisant des dossiers électroniques d’inventaire. Les informations recueillies lors de l’Inventaire croisé du patrimoine sont directement intégrées au Système d’Information Géographique (SIG) du Parc. Élus et acteurs locaux disposent ainsi d’une cartographie exhaustive du patrimoine communal pour mettre en valeur leur territoire et protéger leur patrimoine. Enfin, les inventaires permettent de mener des actions de valorisation et d’inciter les propriétaires à la préservation du patrimoine.

Les inventaires croisés des patrimoines réalisés entre 2010 et 2020 

Entre 2010 et 2018, le Parc a mené une première vague d’Inventaires croisés sur plusieurs communes ou groupements de communes :

  • Yvetot en 2010-2012
  • Petiville, Saint-Maurice-d’Etelan et Norville en 2013-2014
  • Allouville-Bellefosse et Bois-Himont en  2015
  • Caudebec-en-Caux et Saint-Wandrille-Rançon en 2016
  • Le Trait et Yainville en 2017
  • Barneville-sur-Seine, Honguemare-Guenouville et Le Landin en 2018
  • Boucle de Brotonne (Arelaune-en-Seine, Notre-Dame-de-Bliquetuit, Vatteville-la-Rue) 2019-2020

 Au cours de ces différentes opérations, l’Inventaire croisé s’est accompagné de la réalisation d’actions culturelles prenant la forme de spectacles de théâtre, de randonnées patrimoine, d’actions pédagogiques mises en place dans les écoles (rallyes, ateliers audiovisuels…). Ces opérations ont également abouti à la publication de 7 numéros de la collection « Au fil des patrimoines » disponibles à l’achat sur demande à la Maison du Parc et 8 cartes interactives libre d’accès en ligne.

Les inventaires croisés du patrimoine réalisés à partir de 2021 – nouvelle formule –

À partir de 2021, les opérations, désormais programmées sur trois ans, portent sur des aires d’études plus étendues, délimitées en fonction de leur cohérence historique et paysagère. L’opération,  programmée  entre  2021  et  2023,  est  consacrée  à  l’étude  du  plateau  du  Roumois réunissant 10 communes présentant une continuité patrimoniale. Pour mener à bien ce projet, le territoire concerné est découpé en secteurs d’inventaires annuels :

  • 2021 : Hauville, Routot, La Haye-de-Routot
  • 2022 : La Haye-Aubrée, Étreville, Bourneville-Sainte-Croix
  • 2023 : Tocqueville, Trouville-la-Haule, Vieux-Port, Aizier

À l’issue des 3 années d’inventaire, le Parc organisera une valorisation de l’opération associant les dix communes de cette frange nord du plateau Roumois, situées en lisière de la foret de Brotonne,  ainsi  que  les  trois  communes  de  l’opération  2018 :  Barneville-sur-Seine,  Honguemare-Guenouville, Le Landin.  

D’ores  et  déjà,  un  projet  se  dessine  autour  des  places  de  marché,  notamment  des  marchés  aux bestiaux  de  Routot  et  de  Bourneville,  et  des  filières  locales  qui  les  alimentaient : l’élevage et l’engraissement des bestiaux, l’activité  textile  autour  du  lin,  la  production  céréalière  et  sa transformation  (moulins  à  vent,  four  à  pain),  les  pépinières  d’arbres  fruitiers,  l’artisanat  (sabot, balais, briqueterie et tuilerie…). 

Si vous souhaitez contribuer à cette valorisation, n’hésitez pas à contacter Gaëlle Pottier, chargée de mission Inventaires Croisés, pour lui confier vos souvenirs, anecdotes, photographies ou documents…
gaelle.pottier@pnr-seine-normande.com

Les cartes interactives des inventaires croisés

Vous souhaitez découvrir le patrimoine qui vous environne, préparer un futur séjour de découverte ou identifier le patrimoine remarquable à préserver dans votre commune ? Habitants, touristes et élus, les cartes interactives du patrimoine sont faites pour vous !

À partir d’une carte conviviale et de textes calibrés, naviguez de façon intuitive au sein des rubriques thématiques adaptées aux richesses qui ont été identifiées et étudiées dans le cadre des inventaires croisés des patrimoines. 8 cartes interactives sont actuellement disponibles sur le territoire du Parc et une prochaine verra le jour au premier trimestre 2023 sur le secteur de Bourneville-Sainte-Croix, Étreville et La Haye-Aubrée (plateau du Roumois).

Ces plateformes peuvent également être mises à disposition des communes et intercommunalités intéressées pour valoriser les patrimoines de leur territoire.

Dans cette rubrique

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×